Présentation


Le nouveau programme Erasmus+ vise à soutenir des actions dans les domaines de l’enseignement, de la formation, de la jeunesse et du sport pour la période 2014-2020. Règlement du Parlement européen et du Conseil établissant «Erasmus +»: le programme de l’Union pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport

Erasmus+ regroupe et remplace sept programmes:

  • le programme d’action dans le domaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie (Erasmus, Leonardo da Vinci, Comenius, Grundtvig et Jean Monnet)

  • le programme Jeunesse en action

  • cinq programmes de coopération internationale (Erasmus Mundus, Tempus, Alfa, Edulink, le programme pour la coopération avec les pays industrialisés)

  • la nouvelle action pour le sport.

Quelles sont les actions soutenues? Erasmus+ soutient financièrement une large gamme d’actions et d’activités dans les domaines de l’enseignement, de la formation, de la jeunesse et du sport.

Le programme vise à donner aux étudiants, aux stagiaires, au personnel et aux volontaires la possibilité de séjourner à l’étranger pour renforcer leurs compétences et accroître leur employabilité. Il aide les organisations à travailler dans le cadre de partenariats internationaux et à partager les pratiques innovantes dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.

Erasmus+ comporte également une importante dimension internationale (i.e. coopération avec les Pays Partenaires) notamment dans le domaine de l’enseignement supérieur. Cette dimension permet d’ouvrir le programme à des activités de coopération institutionnelle, de mobilité des jeunes et du personnel et ce, au niveau mondial.

Comment le programme est-il géré? La direction générale de l’éducation et de la culture de la Commission européenne est chargée des politiques liées aux domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.

Pour en savoir plus consultez le site web Erasmus+.

Les actions menées au titre du programme Erasmus+ se répartissent en actions décentralisées et en actions centralisées.

  • Les actions décentralisées sont gérées dans chaque pays membre du programme par les agences nationales désignées par les autorités nationales concernées.

  • Les actions centralisées sont gérées au niveau européen par l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture», dont le siège est à Bruxelles. L’EACEA est responsable de la gestion de l’ensemble du cycle de vie des projets, de la promotion du programme à la diffusion des résultats des projets et du programme, en passant par l’analyse des demandes de subventions et le suivi sur place des projets. Pour en savoir plus sur l’EACEA.

Les actions « clés » Erasmus+

Qui met en oeuvre le programme

Pays éligibles au programme